Centre de Médecine du Sport bretagne sud
accueil CMS action prévention lutte dopage action prévention lutte dopage action prévention lutte dopage action prévention lutte dopage
Centre de Médecine du Sport bretagne sud

Centre de Médecine du Sport bretagne sud

activités CMS

Centre de Médecine du Sport bretagne sud

plaquette medecins generalistes

activités CMS

CMS

Centre de Médecine du Sport bretagne sud

Centre de Médecine du Sport bretagne sud

Centre de Médecine du Sport bretagne sud

Centre de Médecine du Sport bretagne sud

>
L’équipe médicale est composée de :  
4 médecins du sport :
- Dr Thierry CHARLAND
DESC de Médecine et Biologie du sport, D.U. de traumatologie du sport,
D.I.U. système cardiovasculaire et sport, D.I.U. médecine hyperbare
- Dr Stéphane LE PAGE
Capacité de Médecine du Sport
- Dr Fanny VOISIN
Pneumologie
DESC de Médecine du Sport
- Dr Valérie THOREAU
Médecine Physique et Réadaptation
DESC de Médecine du Sport

2 infirmières :
- Véronique HACOT assistant la réalisation des tests d’effort
Gwenhaëlle MALARDE création et mise en œuvre d’actions de prévention : lutte contre les conduites addictives, dopantes, le dopage, prévention de la santé par les activités physiques et le sport."

> Selon vos besoins ou ceux de votre entraîneur, les examens suivants peuvent être pratiqués :
- Des tests d’effort avec analyse de gaz et profil lactique (épreuves médico-sportives)
- Des électrocardiogrammes de repos et d’effort
- Des spirométries
- Des consultations portant sur la pratique du sport dans des conditions particulières :
surclassements, arbitrage…
- Des consultations concernant les sports à risque : plongée, parachutisme…
- Des échocardiographies possibles sur le Service de Cardiologie
du Centre Hospitalier de Bretagne Sud (C.H.B.S.)
- Des consultations de traumatologie du sport (en lien avec le C.H.B.S.)
- Des tests de laximétrie des ligaments du genou
- Des consultations de médecine hyperbare

> L’équipement technique du C.M.S. de Bretagne Sud est composé de :
- Un ordinateur centralisant les différents tests :
- 2 écrans, l’un pour le suivi de l’électrocardiogramme durant l’effort, l’autre pour le suivi des échanges gazeux.
- Un appareil de mesure de la VO2
- Un appareil de dosage de l’acide lactique
- L’appareillage nécessaire aux mesures anthropométriques : poids, taille, masse grasse, vision, podologie…
- Un défibrillateur semi-automatique
- Un chariot de réanimation
- Des machines adaptées aux différentes disciplines sportives :
tapis, bicyclette ergométrique, SRM (machine avec capteur de puissance pour les cyclistes), rameur Concept 2
-
Un appareil permettant de tester la laxité des genoux traumatiques avant ou après ligamentoplastie

> L’évaluation des capacités physiques avant reprise de l’effort pour les personnes à risque.
Des consultations de médecine du sport avec test d’effort ont lieu :
- à la demande du médecin traitant ou du médecin du sport,
- à la demande des cardiologues pour les personnes présentant des facteurs de risques, cardiovasculaires ou un syndrome métabolique,
- à la demande des pédiatres pour les enfants asthmatiques ou obèses, pour évaluer les capacités physiques de leurs patients et les conseiller sur les pratiques sportives adaptées à leur état de forme.

>
Quelles sont les personnes concernées par le suivi médical et qui paie les examens
?

Quelles sont les personnes concernées Qui paie les examens ?
Sportifs répertoriés
sur les listes Haut Niveau 
  
du Ministère (élites, séniors, jeunes),
sportifs en Pôles
Surveillance Médicale Règlementaire
des sportifs de haut niveau.
Coût pris en charge par les fédérations
Sportifs intégrés à des Centres Labellisés d'Entraînement Prise en charge selon les règles établies
par la DRJSCS
Sportifs adressés au C.M.S
par les Ligues, Comités Départementaux, clubs…
Sauf exception, coût à la charge de l’usager (voir tarifs)
Sportifs des sections sportives d'établissements scolaires Sauf exception, coût à la charge de l’usager (voir tarifs)
Sportifs professionnels     Coût à la charge de l'employeur
Personnes individuelles
sans prescription médicale
Coût à la charge de l'usager
Personnes de plus de 40 ans
sur prescription d'un cardiologue   
Coût pris en charge par la Sécurité Sociale

>
 
Quel est le coût des examens ?
Les tarifs des examens non pris en charge par l’Assurance Maladie sont adaptés selon le type d’usagers du C.M.S. de Bretagne Sud :
- tarif associatif pour les licenciés dont l’association a adhéré au C.M.S. (15€/an) ou pour tous les jeunes morbihannais de – de 20 ans
- tarif pour les sportifs professionnels
- tarif pour les sportifs listés haut niveau
> Le suivi médical est utile pour :
- Contrôler la santé du sportif et son aptitude à la pratique sportive, selon son niveau, son âge et le type de pratique,
- S’assurer de l’absence d’anomalie cardiaque électrique lors d’un effort maximum, (élément rajouté)
- S’assurer que la pratique sportive, parfois intensive chez l’enfant,
est adaptée à son stade de développement physiologique.
- Explorer le métabolisme énergétique du sportif et définir son état de forme.
- Mesurer la consommation maximale d’oxygène et appréhender la capacité aérobie/anaérobie.
- Aider à la performance, optimiser l’entraînement, grâce à la pratique de tests
permettant à l’entraîneur d’orienter les athlètes dans leur entraînement .
- Mesurer les capacités physiques et la récupération pour une réadaptation à l’effort :
personnes en surcharge pondérale ou asthmatiques…
- Mesurer les capacités physiques des personnes désirant reprendre une activité physique et les accompagner dans une reprise d’activité adaptée.
- Rassurer le sportif et son médecin traitant.

> Comment se déroule une consultation de médecine du sport ?
Elle débute par un interrogatoire du patient puis un examen clinique avec le médecin du sport. Il permet de :
- déterminer les facteurs de risques cardiovasculaires (hypertension, tabagisme, diabète, surpoids, cholestérol),
- connaître les antécédents médicaux,
- noter la biométrie : poids, taille, évaluer la masse grasse,
- faire un examen clinique cardiovasculaire, respiratoire et de l’appareil locomoteur,
- établir un bilan morpho-statique,
- vérifier l’acuité visuelle,
- vérifier l’absence de maladie rénale par bandelettes urinaires,
- si nécessaire un bilan diététique ou psychologique peut être effectué.
- Ensuite, le médecin réalise et interprète un électrocardiogramme de repos,
- Puis si nécessaire, le patient passe un test d’effort simple ou avec VO2 max.

> A quel âge doit-on faire un test d’effort ?
- Les consultations concernent l’ensemble des personnes pratiquant une activité physique ou souhaitant s’y remettre.
Les tests d’effort sur machine ne sont pratiqués qu’à partir de l’adolescence (pour des raisons de taille du patient).
- Il est indiqué :
- chez un sujet asymptomatique à partir de 40 ans chez les hommes et 50 ans chez les femmes (ou ménopausées) désirant reprendre une activité sportive intensive ;
- chez un sujet asymptomatique présentant au moins 2 facteurs de risque cardiovasculaire majeurs (autre que l’âge et le sexe), sauf si le tabagisme est présent ou chez les diabétiques.

> Le test d’effort est utile :
Il permet de s’assurer de la bonne adaptation de l’organisme à l’effort et de détecter certaines pathologies.
Il s’agit d’une exploration fonctionnelle cardiaque maximale : le sportif fait un effort à puissance variable avec des paliers, jusqu’au maximum de ses capacités. On enregistre l’activité cardiaque en continu et la tension artérielle aux paliers.

> La VO2 et son intérêt
La VO2 est la mesure du Volume d’Oxygène consommé lors d’un effort maximal par ml par minute et par kg (ml/mn/kg).
On relève la consommation d’oxygène, le rejet de gaz carbonique et on mesure éventuellement la production d’acide lactique dans les muscles.
Ce test permet :
- de déterminer la puissance maximale aérobie : puissance à laquelle le sportif atteint sa consommation maximale d’oxygène.
- de mieux connaître les capacités physiques, de mieux progresser à l’entraînement
- de mesurer précisément le seuil anaérobie qui correspond à une fréquence cardiaque donnée.

> Le test d’effort se déroule de la manière suivante :
Le 1er test d’effort est réalisé sur bicyclette ergométrique afin d’obtenir une qualité optimale de l’électrocardiogramme, élément primordial de l’aptitude à la pratique du sport..
Pour les sportifs confirmés le test peut être adapté selon la discipline sportive :
- cyclisme, triathlon… : sur bicyclette ergométrique ou SRM
- course à pied, triathlon, football… : sur tapis
- aviron, natation, voile : sur rameur
- canoë, kayak : sur bicyclette ergométrique ou sur rameur

On place des électrodes  sur la poitrine, un masque sur le visage. Le test est progressif, par paliers, et poussé au maximum.
Après l’effort un temps d’observation de la récupération de 6 mn est effectué.
Conclusion et observations sont délivrées par le médecin.

> Un test d’effort simple dure entre 30 et 45mn.